Fernando Torres - Ados.fr

Fernando Torres

Vrai nom :Fernando José Torres Sanz
Né le : 20 mars 1984 (33 ans)
Nationalité : Espagne

En bref cette semaine : Thierry Henry met fin à sa saison Comme tous les samedis sur Ados.fr, retrouvez tout ce qui s'est passé en bref cette semaine et...

La biographie de Fernando Torres
Les Français placent leurs espoirs sur Karim Benzema. Les Espagnols ont Fernando Torres, passé du statut d'espoir à celui de véritable star en quelques années.

Celui qu'on appelle aujourd'hui "El Nino" naît en 1984 à Madrid. Alors que les habitants de la capitale n'ont d'yeux que pour les Merengue du Real, Fernando José Torres Sanz de son vrai nom rejoint les jeunes colchoneros de l'Atlético dès l'âge de ses 11 ans. Devant la technique de haut vol, sa rapidité, son sens du but et sa continuelle progression, l'Atlético lui fait signer son premier contrat en 1999 et effectue ses débuts en championnat deux ans plus tard alors qu'il n'a que 17 ans.

Mais déjà, l'enfant du pays est une petite star. Sa sélection chez les jeunes laisse envisager une carrière hors du commun. En 2001, il remporte le championnat d'Europe des moins de 16 ans, dont il finit meilleur joueur et meilleur buteur, en inscrivant le penalty de la victoire en finale. Rebelote avec l'Euro des moins de 19, en 2002, où il termine à nouveau meilleur joueur et buteur du tournoi !

En club, même topo. Il participe à la remontée du 3e plus grand club d'Espagne. Attaquant précoce, doté d'un jeu de tête et d'un sens du but remarquable pour son âge, "El Niño" s'impose même parmi les meilleurs goleadors du championnat. Plus il grandit et plus il marque. Passé d'un but en 4 matches joués lors de sa première saison, il arrive à un total de 21 buts lors de la saison 2003-04. Il ne descendra plus jamais en dessous de la barre des 10 buts.

Mais alors que l'Atlético promet un peu plus chaque année, le club peine à trouver l'élite de la Liga. Sept ans après son premier match, le Kid décide de trouver un autre challenge. Après 82 pions inscrits pour ses colchoneros, l'espoir espagnol s'envole en 2007 en Outre-manche. Son point d'atterrissage se fera du côté de la Mersey, à Liverpool et pour un montant de 36 millions d'euros, faisant de lui le plus gros transfert des Reds. Les larmes de supporters n'y feront rien.

 

Encore tout jeune et dans un pays où les Espagnols se sont rarement imposés, le Kid récupère un certain numéro 9 qui appartenait auparavant à l'idole de Liverpool, j'ai nommé Robbie "God" Fowler. Le joueur est cher, pique le maillot chéri de la Mersey, autant dire qu'il arrive au club avec une énorme pression sur ses épaules.

Mais Fernando Torres ne prend que du plaisir sur le terrain. Ses débuts sont plus qu'excellents, son adaptation est on ne peut plus rapide et, en plus, plante son premier pion face à l'un des membres du Big Four, Chelsea. Pour sa première saison, il marque 33 buts toutes compétitions confondues en 47 matches. Autant dire que l'attaquant de 24 ans est devenu le membre charnière des Reds. Que devrions-nous dire concernant l'équipe nationale ?

Elu à deux reprises meilleur joueur en -16 ans et -19 ans, el Nino est appelé pour la première fois au sein de la Furia Roja en septembre 2003 pour une rencontre amicale face au Portugal. Le sélectionneur Iñaki Sáez lui fait rapidement confiance et le rappelle lors des éliminatoires à l'euro 2004 face à l'Ukraine. Malheureusement, le Madrilène manque un pénalty. Mais rien de dramatique. Le buteur participera à l'Euro 2004.

Alors qu'il n'est que remplaçant lors des deux premières rencontres de l'Euro, il devient titulaire lors du troisième match de la compétition face une nouvelle fois ua Portugal. Nouvelle malchance puisque l'Espagnol trouve les montants du gardien, l'Espagne perd et est éliminée de la compétition.

Fernando Torres profite de la sélection du nouveau sélectionneur Luis Aragonès pour devenir l'élément indispensable de l'Espagne, mettant même des joueurs comme Raul ou Villa aux oubliettes. Il se qualifie pour la Coupe du Monde 2006 et frappe contre l'Ukraine d'un magnifique but. Il réalise ensuite un doublé face à la Tunisie mais chute face à la France.

Depuis la Coupe du Monde, Fernando Torres a encore muri. Les spécialistes et admirateurs du football auront un œil particulier sur ce prodige du ballon rond. Alors qu'il se présente avec un nombre total de 15 buts avec la sélection espagnole, aucun doute que ce total va encore augmenter durant le mois de juin.

 



...



Les personnalités associées à Fernando Torres
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires