Giancarlo Fisichella - Ados.fr

Giancarlo Fisichella

Né le : 14 janvier 1973 (44 ans)
Nationalité : Italie

46

F1 : Raikkonen et Hamilton démarrent en fanfare en Australie Pour son premier grand prix chez Ferrari, Kimi Raikkonen a survolé le week-end. Pole position,...

En bref cette semaine : Thierry Henry met fin à sa saison Comme tous les samedis sur Ados.fr, retrouvez tout ce qui s'est passé en bref cette semaine et...

En bref cette semaine : Ronaldinho et Eto'o de nouveaux amis Comme tous les samedis sur Ados.fr, retrouvez tout ce qui s'est passé en bref cette semaine et...

En bref cette semaine : Joubert et Platini rois d'Europe Comme tous les samedis sur Ados.fr, retrouvez tout ce qui s'est passé en bref cette semaine et...

La biographie de Giancarlo Fisichella
Arès avoir fait ses armes en karting jusqu'à 19 ans, Giancarlo Fisichella débarque en Formule 1 en 97 à 24 ans. Dès sa première saison, l'Italien marque 20 points et rejoint Benetton à la fin de l'année. Il reste quatre ans et se fait un nom dans le monde très fermé de la F1. Malgré des bons résultats, il ne peut faire mieux. L'écurie Benetton est en plein déclin et se fait racheter en 2000 par Renault qui revient (sérieusement) en formule 1 qu'en 2002. En 2001, "Fisico" vit un calvaire avec son coéquipier Jenson Button et quitte Renault à la fin de saison après un désaccord avec Flavio Briatore et rejoint Jordan. Avec l'écurie anglaise rien ne va mieux même si il remporte son premier Grand Prix. Les saisons se suivent et se ressemblent pour l'Italien, doté d'un grand talent. En 2004, il rejoint Sauber et effectue comme souvent une saison correcte au vu de sa voiture. En cours de saison, Renault nie à nouveau des contacts avec son ancien pilote et il rejoint Fernando Alonso chez l'écurie au losange. Bénéficiant enfin d'une voiture compétitive, Giancarlo Fisichella remporte le premier Grand Prix de la saison mais la suite est plus délicate. Tandis qu'Alonso file vers le titre, Giancarlo multiplie les performances en demi-teinte et se montre moins impressionnant qu'à l'accoutumée. En plus de tout une certaine malchance et plusieurs soucis d'ordre mécanique s'ajoute aux malheurs du pilote transalpin. Sa contribution permet à Renault de décrocher le titre constructeurs. La saison 2006 confirme celle de 2005. "Fisico" est dominé par son coéquipier et n'arrive pas à s'immiscer dans la lutte pour le titre. Le départ annoncé de l'Espagnol permet à l'ancien champion de karting de se voir donner toutes les cartes pour enfin remporter un titre.

...


Les personnalités associées à Giancarlo Fisichella
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires