Luca Toni - Ados.fr

Luca Toni

Né le : 26 mai 1977 (40 ans)
Nationalité : Italie

252
La biographie de Luca Toni
Luca Toni est ce genre de joueur qui sort de nulle part et qui, pourtant, devient une évidence avec le temps. Plus le bonhomme vieillit, plus il se bonifie, marque et devient l'un des hommes forts de la Squadra Azzura.

Durant 9 longues années, Luca Toni va galérer, passant dans 6 clubs différents en 7 ans. De même, ses blessures n'arrangent rien. Puis, comme si un ange s'était baissé sur le pauvre italien, l'attaquant renaît en 2003. Certes, l'Italien n'est qu'en Serie B à l'US Palerme. Mais pour lui, c'est la renaissance. Il plante 30 buts en 43 matches, commence à se faire enfin remarquer, fait remonter son club en Serie A et finit meilleur buteur du championnat.

Alors que la montée est souvent compliquée, Toni, lui, ne craint personne. Il marque à nouveau 20 buts l'année d'après et permet à Palerme de finir 6e du Calcio dès sa première saison au plus haut niveau. Tout d'un coup, les gros pontes du football vont s'intéresser à celui que l'on nomme désormais Tonigol.

Un nouveau départ s'offre alors à Luca Toni Varchetta. Même s'il ne signe pas au Milan AC, à l'Inter ou dans un autre grand club d'Europe, il privilégie le temps de jeu et s'engage avec la Fiorentina où il trouve directement sa place. D'ailleurs, lors de cette saison 2005-06, il finit meilleur buteur avant le mercato d'hiver avec un but par match. Rien ne l'arrêtera puisqu'à la fin de la saison, il finit carrément soulier d'or européen, premier italien a remporté ce trophée qui récompense le meilleur buteur de toutes les compétitions confondues.

Evidemment, lorsqu'on est meilleur buteur du championnat plusieurs années de suite, on se fait vite remarquer par le sélectionneur national. Remarqué par Marcello Lippi, Luca Toni arbore la tunique azurra en août 2004 alors qu'il a déjà 27 ans. Mais Tonigol n'est pas vieux et le fait rapidement savoir. Lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2006, il plante 6 buts en 15 matches. Rien de plus normal que de faire partie des 23 transalpins qui iront à la Coupe du Monde. Même s'il ne marque que deux buts durant le tournoi, il devient champion du Monde.

Retour au Calcio après la Coupe du Monde, mais surtout à l'affaire du Calciopoli -le scandale des paris truqués- où la Fiorentina commencera le championnat avec 15 points de pénalités. Toni veut alors partir pour l'Inter qui le désire. Mais le président Diego Della Valle refuse et garde le buteur pour une année de plus. En deux ans à la Viola, Toni aura offert 47 buts du droit ou souvent de la tête aux supporters italiens.

Bien évidemment, l'Italien d'1m94 continue sa route et grimpe de plus en plus en haut. Suite à une année catastrophique, le Bayern Munich explose son budget au niveau des transferts. Le club bavarois engage Klose, Ribery et...Toni pour un montant de 11 millions d'euros. Dorénavant appelé "la Bombe", Toni est devenu un pilier et, encore une fois, est devenu le meilleur buteur de la Bundesliga avec un total de 20 buts lors de la saison 2007-08. Le responsable du recrutement du Bayern dira même de lui « tout au long de la saison, Toni a montré l'étendue des qualités pour lesquelles nous l'avons recruté. Il pose le jeu, il distribue le jeu, il est le jeu."

Souvent sauveur du Bayern cette année, il est évident que Toni tiendra une place toute particulière au sein de l'équipe d'Italie. D'ailleurs, le buteur a déjà fait beaucoup pour la Squadra, qualifiant son équipe pour l'Euro lors de la dernière journée de qualification face à l'Ecosse, match ultra capital.

Lors du prochain euro, Toni retrouvera son partenaire du Bayern, Franck Ribéry. Mais les deux compères ne seront pas sous le même maillot. Un homme dont il faudra se méfier, à tout prix, même à 31 ans. Comme bon vin, Toni a appris à se bonifier avec le temps.

 



...


Les personnalités associées à Luca Toni
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires