Tennis : Culture Générale : L’origine du comptage des points
Zlatan djokovic

Tout sur le Tennis

5

Tennis : Culture G : L’origine du comptage des points

12 juin 2015

Au tennis, on compte les points 15, 30, 40. Mais pourquoi donc ? Quelle est l’origine de ce système ? Peu de gens le savent, mêmes des tennisman assidus. Pourtant c’est une information essentielle sur laquelle tu peux notamment être interrogé si tu as pris l’option tennis au bac. Voici les explications !

Tu as passé les quinze derniers jours à regarder Roland-Garros sans comprendre comment on comptait les points ? Cet article est fait pour toi ! 0, 15, 30, 40, Jeu. Pourquoi on compte les points comme cela ? Et pourquoi pas après tout. C’est comme ça et ça ne risque pas de changer. Cependant, ça n’empêche pas de comprendre d’où ça vient. Amateur de tennis ou joueur assidu, tu t’es forcément déjà posé la question. Aujourd’hui, on te donne la réponse.

Quelle est l’origine du comptage des points au tennis ?

Comme beaucoup de règles de ce sport, le comptage des points remonte à son ancêtre, le jeu de paume. Ce sport, désormais millénaire est surtout connu pour avoir été le théâtre du fameux serment du jeu de paume du 20 juin 1789, l’un des évènements majeurs de la Révolution Française.

Selon Charles Delahaye, un paumier (joueur du jeu de paume) du XIXème siècle, le comptage des points du tennis actuel remonte à ce sport. Sur un terrain de jeu de paume, l’espace entre la ligne de service et le filet est de 60 pieds. Ainsi, lorsqu’un joueur gagnait un point, il avançait de 15 pieds dans le terrain et menait 15 à 0. S’il en gagnait un second, il était à 30 pieds. Après un troisième point remporté, il était censé être à 45 pieds, mais ce fut transformé en 40 car c’était plus court à annoncer, notamment pour l’arbitre. L’autre hypothèse voudrait que lorsqu’il empochait un troisième point, le joueur n’avançait que de 10 pieds sinon il était trop proche du filet. Lorsque l’on gagnait le point à 40, on remportait le jeu car on ne pouvait plus avancer de 15 pieds faute d’arriver au filet. Enfin, si les deux joueurs se trouvaient à 40-40, la légende dit que celui qui remportait le point avançait de 5 pieds, il disposait donc d’un « avantage ». S’il gagnait le point, il remportait le jeu, s’il le perdait, il reculait à 40.

Voilà, tu connais désormais l’origine du comptage des points au tennis et tu pourras te la péter lors de ton prochain entrainement ! Cependant, plus sérieusement, cette question est susceptible de tomber au bac si tu choisis l’option tennis. Tu peux également être interrogé sur les dimensions du court, ou sur le nom des meilleurs joueurs mondiaux ou français.

Crédit photo : capture Instagram Officiel Federer

Par Maxime Monthioux | En savoir plus : Tennis , Culture G , Tournois |
  dernière mise à jour : 12 juin 2015

Les autres news sur Tout sur le Tennis

Focus : 5 choses à savoir sur Benoit Paire 1. Benoît Paire trouve que ça se passe "très bien" avec Shy'm...

Yannick Noah fait son grand retour à la tête des Bleus ! Ce qui devait arriver arriva ! Ce lundi 21 septembre, le sélectionneur de...

Wimbledon : pourquoi les britanniques ne font jamais rien comme les autres ! Ce lundi 29 juin marque le coup d’envoi du tournoi de Wimbledon. Seulement, en tennis...

Tennis 5 bonnes raisons de mater Wimbledon cette année ! L’édition 2015 de Wimbledon démarre lundi prochain. Qui succèdera...

Les news Sport

Yannick Noah fait son grand retour à la tête des Bleus ! Ce qui devait arriver arriva ! Ce lundi 21 septembre, le sélectionneur de...

Pourquoi l'homosexualité est-elle encore tabou dans le sport ? Ce mardi 1 er septembre, le rugbyman anglais Sam Stanley, 23 ans, a fait son coming-out. Un...

Teen Choice Awards 2015 : qui sera sacrée sportive de l’année ? Le 16 août prochain, le Galen Center de Los Angeles accueillera les  Teen Choice...

Ligue 1 : Tous nos pronostics pour la saison à venir   Ca y est. Après deux mois d’absence, la Ligue 1 reprend ses droits ce...

Vos commentaires sur Tennis : Culture G : L’origine du comptage des points